Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LUNETTES and GLASSES

LUNETTES and GLASSES

Toutes les lunettes du monde/Worldwide optical trends


Racolage publicitaire

Publié par Le captologue sur 29 Mars 2016, 06:36am

Catégories : #Distribution

Racolage publicitaire

A l’image de la grande distribution ou de la téléphonie — univers très concurrentiels—, les enseignes optiques sont condamnés à occuper le terrain de la publicité pour tenter de mettre en avant leurs différences et dans le même temps démontrer leur mieux-disant en terme de prix et de services. Avec pour écueil, des offres interchangeables et une surenchère de propositions qui vire à la foire d’empoigne et renforce l’opacité et l’illisibilité du secteur. Exactement à l’image des opérateurs téléphoniques qui « enfument » leurs clients par des cascades de promotions tirant le marché vers le bas et vers une déflation dévastatrice.

En ce moment, Atol prend un peu de hauteur et aborde l’axe de la proximité et de la compétence « visagiste » de ses opticiens dans un film TV bien balancé et une signature rassurante : « Mon opticien Atol, quelqu’un de bien », un rien démago mais sympathique. Par parenthèses, cet axe a déjà été exploité l’année dernière par Monopticien.com, le site de référence des opticiens indépendants qui avait souligné leur esprit libre et leur sérieux dans une vague de spots radio ludiques. Mais aussi par Optic 2000 qui avait dressé des portraits d’opticiens de l’enseigne mettant en avant leur professionnalisme. Il est vrai que valoriser les qualités « métier » est un refrain souvent entonné : c’est facile et finalement assez peu impliquant puisqu’aucun opticien ne s’aventurerait à déclarer qu’il n’est pas compétent !

Optic 2000 a récemment changé de registre avec une campagne agressive (racoleuse…) qui promet le « zéro dépense », déclarant, je cite, que « les opticiens Optic 2000, professionnels de santé, s’engagent à vous proposer une offre adaptée à vos besoins et conforme à votre ordonnance en minimisant autant que possible votre budget optique dans le cadre de la règlementation applicable aux ‘contrats responsables’ et des partenariats avec les organismes d’assurance maladie. » L’art d’enfoncer les portes ouvertes…

Cet engagement est avant tout téléguidé par les mutuelles qui ont la main mise sur le secteur de l’optique et entendent le cadrer davantage par un moins-disant qualité-prix.

On ne peut reprocher à Optic 2000 d’être opportuniste, ce qui est choquant dans cette pub, c’est l’accroche « objectif zéro dépense » qui, d’une part, considère que l’achat d’une paire de lunettes est une dépense alors qu’il devrait être un investissement santé/estime de soi, et d’autre part, que le prix s’évapore dans les limbes des mutuelles pour un coût zéro (supposé) à l’acheteur, entérinant l’idée qu’une paire de lunettes ne vaut rien ! Il semble assez peu cohérent de promouvoir le savoir-faire et la proximité des opticiens, et dans le même temps de les obliger à vendre des produits qui ont si peu ou pas de valeurs...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents