Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LUNETTES and GLASSES

LUNETTES and GLASSES

Toutes les lunettes du monde/Worldwide optical trends


Point de vue

Publié par DC sur 8 Février 2017, 09:50am

Catégories : #Edition

Point de vue

La nature humaine aime communiquer sur son apparence : coiffure, vêtements, lunettes…, chaque élément est une démonstration de soi, le témoignage de notre personnalité, de notre statut social, en vrai ou en faux, en effet, nous sommes capables de jouer avec tout ce qui compose notre look. Idem pour les griffes qui viennent signer notre silhouette : nous les affichons… ou pas !

Les marques de mode et de luxe ont largement profité de l’attrait des logos depuis des décennies. Jusqu’à un retour (relatif…) du no logo qui vient hanter la consommation actuelle. Sur internet, on voit éclore des tutos qui expliquent comment « dé-logoïser » ses vêtements, sacs, chaussures et même lunettes ! Ce mouvement est une forme de résistance à l’envahissement marketing, à l’instar des adblocks qui empêchent l’intrusion publicitaire sur les sites internet et qui connaissent un engouement planétaire avec plus de 200 millions d’utilisateurs…

Faut-il voir dans le phénomène du no logo un retournement contre les marques ou un simple mouvement d’humeur de consommateurs blasés ? Il faut y être sensible tant la déferlante anti-système au sens le plus large fait des émules, rassemblant des citoyens, consommateurs, individus qui tirent sur les élites, l'establishment, souvent par réflexe subjectif et émotionnel ; c'est tellement dans l'air du temps et remâché à l'envi par une presse racoleuse qu'il est "chic" de se revendiquer anti-système et d'afficher son mépris des logos et des logorrhées censément "élitistes".

Pas (encore) de quoi créer une vague généralisée, ce qui ne doit pas empêcher les marques de mieux maîtriser leur excès de griffes surexposées. Porter une paire de lunettes est une revendication identitaire qui passe par l’exposition d’un logo ou pas, seuls comptent le style et l’esthétique, ce qui explique que les marques soignent de mieux en mieux le design de leurs montures pour marquer leur territoire créatif, avant l’apposition d’un logo qui n’est qu’une ponctuation soit superflue, soit exigée. A chacun sa posture.

 

La suite à voir et à lire dans l'édition de février 2017 de MO FASHION EYEWEAR

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents