Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LUNETTES and GLASSES

LUNETTES and GLASSES

Toutes les lunettes du monde/Worldwide optical trends


Superwoman au contact

Publié par DC sur 19 Juillet 2017, 15:14pm

Catégories : #Edition

Superwoman au contact

Héroïne de la ligue des justiciers, personnage de DC Comics, Superwoman a fêté ses 75 ans. Comme toutes les stars « immortelles », elle prend soin de son physique mais on peut supposer qu’elle soit atteinte de presbytie, une difficultés à voir net de près liée à l’âge, et donc qu’elle porte des lentilles de contact. Superwoman est le prétexte à faire le tour du sujet dans la dernière livraison de MO Fashion Eyewear.

 

Portées occasionnellement ou quotidiennement par 8% de la population (6% en France), les lentilles correctrices sont adoptées autant par les hommes que par les femmes et davantage chez les jeunes de moins de quarante ans… « Avec une proposition d’essai peu répandue, seul 1 porteur de lunettes sur 10 envisage de s’équiper de lentilles à l’avenir soit un potentiel réel de croissance du marché de 3% » selon une étude Arcan Research. Un potentiel non négligeable mais qui pourrait être plus important si l’information était mieux canalisée par les professionnels de l’optique. Ce qui pourrait stimuler le segment qui pèse avec les produits d’entretien moins de 10% en valeur du marché total de l’optique et qui progresse peu, eu égard à la concurrence entre les enseignes et les sites de vente internet qui devancent nettement les réseaux physiques.

 

Alors qu’une majorité de non porteurs ne savent pas qu’il existent des lentilles multifocales (corrigeant à la fois la myopie et la presbytie) et des lentilles toriques (corrigeant l’astigmatie), et que souvent ils craignent de poser un objet exogène sur leurs pupilles, les rédacteurs de l’étude rappellent que « la qualité de la vision, le confort, l’adaptation à l’œil, la sécurité et la résistance sont les points forts de ces produits optiques qui satisfont la quasi-totalité des porteurs, avec plus de la moitié d’enchantés (très satisfaits) ».

 

Les ventes de lentilles de contact pourraient être stimulées s’il devenait un marché de marques : en règle générale et pour la quasi totalité des porteurs, c’est l’ophtalmologiste qui est le prescripteur et qui détermine le choix de telles ou telles lentilles et donc de marques. Aux fabricants de développer des stratégies d’approche marketing BtoC pour démontrer leurs différences et leur territoire de marque et d'élargir leur base de clientèle.

 

A lire, à voir en détails le numéro d’été consacré aux solaires évidemment de MO FASHION EYEWEAR 68

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents